Thomas joue ses perruques
humour pas tout à fait tiré par les cheveux
Thomas Poitevin

texte Thomas Poitevin, Hélène François, Stéphane Foenkinos / mise-en-scène Hélène François

Thomas s’ennuyait chez lui pendant le confinement. Excellent comédien et par ailleurs collectionneur de perruques, il a eu l’idée de leur faire prendre l’air. C’est comme ça qu’est née sur la toile au printemps dernier l’une des aventures les plus singulières de ces jours si particuliers, seulement occupé à rester chez soi.

À l’issue du confinement, à raison d’un par jour, Thomas avait construit une ribambelle de personnages, à la fois acides et tendres, tous un peu miroirs de nos espérances gâchées par la covid-19. Eux comme nous avaient besoin de se retrouver pour faire la fête.

Au-delà de la performance d’un seul, c’est le sens de cette soirée si particulière de faire revivre devant nous cette galerie en forme de carnaval des pas à la fête. Une belle façon en somme de triompher par l’humour et le rire de cette époque si particulière.

« L’auteur-acteur a décidé d’imaginer des personnages géniaux sur son compte Instagram et ce, avec un gros gros niveau d’écriture, de jeu et d’interprétation. » Stylist Magazine

« Internet permet de découvrir des talents inédits à une vitesse éclair. C’est le cas de Thomas Poitevin, jeune comédien qui, en l’espace de trois mois et soixante vidéos comiques à la saveur inouïe, s’est propulsé au firmament d’Instagram. »  Vogue

16
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
Dimanche
Janvier
Février
Mars
Avril
Mai
Juin
Juillet
Août
Septembre
Octobre
Novembre
Décembre
20h30
Réserver
10 ans
1h10
décoiffé
humour échevelé
réseaux sociaux